Livre Roth Avoir 16 ansDans ce gros volume, l'auteur relate sa vie de façon simple et directe, depuis son enfance dans la ville de Debrecen où il est né en 1928, jusqu'au début de l'année 46 avec son arrivée à Paris et ses retrouvailles avec son frère et sa soeur. Cette phrase sous-entend les multiples niveaux de lecture et dit en creux tout l'intérêt de ce livre (merci à sa fille qui l'a convaincu de s'atteler à cet travail d'écriture). En effet, nous sommes ici invités à partager une grande variété d'informations, au travers de la narration des souvenirs de son auteur.
- La vie d'une famille juive dans la Hongrie d'avant-guerre, puis la terrible évolution (voire le renversement) de la situation avec Miklós Horthy puis les Croix fléchées de Szálasi, les bataillons de travailleurs forcés juifs (dont 1/3 va périr), et la population hongroise non juive que Nicolas (Miklós) Roth juge très sévèrement, à la mesure de la déception d'un groupe qui se pensait tout aussi Hongrois que leurs frères. Il décide d'ailleurs à ce moment-là de ne jamais retourner vivre en Hongrie après guerre, et ne changera pas de point de vue.
- Le quotidien dans le ghetto de la ville à partir de sa mise en place en mai 44 jusqu'à la déportation en juin. L'auteur note que ce sera la première occurrence d'un contact avec un Allemand en uniforme (jusqu'alors, toutes les situations étaient gérées par des Hongrois).
- La survie à Auschwitz (à la DAW, et à Huta en particulier).
- Le camp de Dachau où a abouti la "marche de la mort" qui l'a concerné.
- Les suites de la Libération, les camps pour DP et sa situation en Italie, qui est particulièrement détaillée.

Cette liste rapide indique sans doute suffisamment clairement la richesse de cet ouvrage. Je noterai par ailleurs que, en ce qui concerne Auschwitz en particulier, outre l'apport spécifique du témoin -ce qu'il a dû traverser, les Kommandos par lesquels il est passé, etc- nous avons ici un regard tout à fait spécifique : celui d'un adolescent. Une richesse supplémentaire pour qui s'intéresse notamment aux aspects psychologiques de la survie au Lager, aux stratégies conscientes et à celles qui sont intuitives, spontanées.

Les prisonniers du Sonderkommando ne sont pas évoqués (Nicolas Roth est au Stammlager), sauf lorsque l'auteur est dépositaire du témoignage d'un jeune Slovaque, ce qui lui procure un sentiment de malaise et de pitié dont il dit que l'horreur lui pèsera longtemps.

Ed. Le Manuscrit et La FMS, 2011, ISBN 978-2-304-03544-5.
[Si vous ne lisez pas son témoignage, vous pouvez écouter Miklos Roth ici].

Ressources

nazi-concentration-camps--film-documentaire-usa-aout-1945Official documentary report compiled from films made by military photographers as they advanced into Germany. Des images terribles (concernant une douzaine de camps) filmées par les troupes américaines,[...]
  
michael-berenbaum-et-yisrael-gutman-anatomy-of-the-auschwitz-death-campUn ouvrage de référence en six chapitres (History of the camp, dimensions of genocide, perpetrators, inmates, resistance, the outside world) dans lequel chaque sous-thème est rédigé de façon détaillée par[...]
  
rudolf-hoess-le-commandant-dauschwitz-parleUne autobiographie, écrite durant sa détention avant son procès au printemps 1947, dans la prison de Cracovie. Une préface et postface de Geneviève Decrop (auteur du livre : "Des camps au génocide,[...]
  
jozef-garliski-fighting-auschwitz-the-resistance-movement-in-the-concentration-campL'auteur, actif dans la Résistance (Armia Krajowa) est arrêté en avril 43 et déporté à Auschwitz (Birkenau) puis transféré à Neuengamme. Après guerre, vivant à Londres, il rédige une thèse dont ce livre[...]
  
enzo-traverso-le-passe-modes-demploi-histoire-memoire-politiqueUne réflexion historiographique, passionnante et riche -dont l'époque semble en effet avoir besoin- autour du couple que forment la mémoire et l'histoire (et leurs interactions). L'auteur nous amène à[...]
  
jean-charles-deniau-et-stephane-khemis--dossier-hitler-462-a--2009Un documentaire fondé sur des archives Soviétiques retraçant les interrogatoires en 1948 et 49 de Heinz Linge (majordome de Hilter, mort en 1980) et Otto Günsche (son aide de camp, mort en 2003). Ceux-ci[...]
  
christian-langeois-mineurs-de-charbon-a-auschwitzJawischowitz est un sous-camp d'Auschwitz où les prisonniers travaillent à l'extraction de charbon, matière première d'autant plus rpécieuse que l'on est en période de guerre. Comme l'indique le[...]