Livre Roth Avoir 16 ansDans ce gros volume, l'auteur relate sa vie de façon simple et directe, depuis son enfance dans la ville de Debrecen où il est né en 1928, jusqu'au début de l'année 46 avec son arrivée à Paris et ses retrouvailles avec son frère et sa soeur. Cette phrase sous-entend les multiples niveaux de lecture et dit en creux tout l'intérêt de ce livre (merci à sa fille qui l'a convaincu de s'atteler à cet travail d'écriture). En effet, nous sommes ici invités à partager une grande variété d'informations, au travers de la narration des souvenirs de son auteur.
- La vie d'une famille juive dans la Hongrie d'avant-guerre, puis la terrible évolution (voire le renversement) de la situation avec Miklós Horthy puis les Croix fléchées de Szálasi, les bataillons de travailleurs forcés juifs (dont 1/3 va périr), et la population hongroise non juive que Nicolas (Miklós) Roth juge très sévèrement, à la mesure de la déception d'un groupe qui se pensait tout aussi Hongrois que leurs frères. Il décide d'ailleurs à ce moment-là de ne jamais retourner vivre en Hongrie après guerre, et ne changera pas de point de vue.
- Le quotidien dans le ghetto de la ville à partir de sa mise en place en mai 44 jusqu'à la déportation en juin. L'auteur note que ce sera la première occurrence d'un contact avec un Allemand en uniforme (jusqu'alors, toutes les situations étaient gérées par des Hongrois).
- La survie à Auschwitz (à la DAW, et à Huta en particulier).
- Le camp de Dachau où a abouti la "marche de la mort" qui l'a concerné.
- Les suites de la Libération, les camps pour DP et sa situation en Italie, qui est particulièrement détaillée.

Cette liste rapide indique sans doute suffisamment clairement la richesse de cet ouvrage. Je noterai par ailleurs que, en ce qui concerne Auschwitz en particulier, outre l'apport spécifique du témoin -ce qu'il a dû traverser, les Kommandos par lesquels il est passé, etc- nous avons ici un regard tout à fait spécifique : celui d'un adolescent. Une richesse supplémentaire pour qui s'intéresse notamment aux aspects psychologiques de la survie au Lager, aux stratégies conscientes et à celles qui sont intuitives, spontanées.

Les prisonniers du Sonderkommando ne sont pas évoqués (Nicolas Roth est au Stammlager), sauf lorsque l'auteur est dépositaire du témoignage d'un jeune Slovaque, ce qui lui procure un sentiment de malaise et de pitié dont il dit que l'horreur lui pèsera longtemps.

Ed. Le Manuscrit et La FMS, 2011, ISBN 978-2-304-03544-5.
[Si vous ne lisez pas son témoignage, vous pouvez écouter Miklos Roth ici].

Ressources

anna-wisniewska-czeslaw-rajca-majdanek-das-lubliner-konzentrationslagerUn livret (70 p, illustré de photos d'époque, d'artefacts retrouvés) fort utile pour qui prépare une visite de ce camp ou simplement pour qui veut en connaître les principaux aspects et modalités de[...]
  
israel-korn-ma-survie-1er-septembre-1939-7-mai-1945 Par ce texte (130 p) qui est d'abord un hommage à la mémoire de sa famille dont tous les membres ont péri durant la Shoah (en particulier ses parents, ses frères et sa soeur), l'auteur résume son[...]
  
sam-braun-personne-ne-maurait-cru-alors-je-me-suis-tuAprès que le père de l'auteur se soit engagé pour la France en 1914, ses parents se sont mariés en 1920 à Paris et ont été naturalisés en 24. La famille est arrêtée à Clermont-Ferrand en novembre 43. Sam[...]
  
pierre-oscar-levy-jacky-assoun-et-suzette-bloch--premier-convoi-1992-102-mnLe 27 mars 1942 partait pour Auschwitz le premier convoi de Juifs de France. Ils ne seront qu'une vingtaine à revenir en 1945, après la libération du camp. 50 ans après, 12 survivants du premier convoi[...]
  
des-voix-sous-la-cendre-manuscrits-des-sonderkommandos-dauschwitz-birkenauPour le commentaire, voir première rubrique de la page "par des Sonderkommandos". Calman-Lévy, Mémorial de la Shoah, 2005, ISBN 2-7021-3557-9
  
seweryna-szmaglewska-smoke-over-birkenauL'auteur, Polonaise née en 1916, a été déportée à Birkenau en tant que politique en 1942 (pour action de Résistance). Elle a écrit le présent témoignage dès son retour, la première édition date de 1945.[...]
  
filip-muller-trois-ans-dans-une-chambre-a-gaz-dauschwitzL’auteur, déporté à Auschwitz en mai 42, nous livre l’intégralité de ses souvenirs avec une volonté d’honnêteté évidente et scrupuleuse. Un document plus que précieux parce qu’il est aussi bien davantage[...]