Ce livre traite de la situation des Juifs à partir de 33 en Europe de l'Ouest comme toile de fond puis détaille particulièrement la situation des Français Juifs et s'arrête surtout sur l'étude aussi exhaustive que possible du camp de transit de Drancy et ses évolutions à partir d'août 41. Sur un livre de 340 pages hors annexes, moins de 40 pages sont consacrées à Auschwitz. L'objectif principal de cet ouvrage est donc de rédiger l'histoire de Drancy. C'est le livre d'un homme qui parle à la fois en tant que chercheur (en biologie, mais il a d'évidence mené des recherches d'historien sur les sujets traités) et en tant que témoin. Arrêté en décembre 41, il aura à connaître Compiègne puis Drancy d'où il sera déporté en été 44 (arrivé à Birkenau le 4 juillet 44). La double situation de chercheur et de survivant n'est pas rare mais rend ici l'ouvrage curieux. Il tient par exemple à nous faire connaître en détails les comportements (effectivement remarquables de droiture et d'intelligence) de certains de ses amis prisonniers puis de lui-même. On est parfois amené à se demander si certains passages ne sont pas dictés par la culpabilité à être survivant, s'il n'est pas question également pour l'auteur de se justifier d'avoir pu rester si longtemps à Drancy sans être déporté (en tant que "conjoint d'aryenne") et d'y avoir exercé des fonctions, de même que d'avoir survécu à Birkenau grâce à son statut de "Prominent" en tant que personnel médical (sa relation de cette étape est pour moitié au moins celle des secours qu'il put apporter à deux jeunes garçons). Enfin l'auteur nous propose de façon inhabituelle ses points de vue sur divers sujets (concernant l'intégration des Juifs, le sionisme, l'Etat d'Israël,...). Pour autant tout cela n'enlève rien, bien évidemment, à son étude extensive de Drancy.

Fayard, 1973

Ressources

otto-dov-kulka-paysages-de-la-metropole-de-la-mort Comment rendre compte d'un tel livre ? L'historien Dov Kulka (Université de Jérusalem) a enregistré ses réflexions concernant la façon dont il évoque Auschwitz pour lui-même, loin de son travail de[...]
  
ber-mark-des-voix-dans-la-nuit-la-resistance-juive-a-auschwitzBer (Bernard) Mark, historien et chercheur, a particulièrement travaillé sur la Résistance Juive. Dans cet ouvrage, il en propose une étude pour ce qui concerne les camps d'Auschwitz, fondée sur le[...]
  
jean-oppenheimer-journal-de-route-14-mars-09-mai-1945 L'auteur commence à tenir ce journal peu après la libération d'Auschwitz (où il était resté à l'hôpital) et le poursuit jusqu'à son arrivée par bateau au port de Marseille. Dans un premier temps, il[...]
  
claude-lanzmann--sobibor-14-octobre-43-16-heures--france-2001-1h39(Existe également en texte aux Cahiers du cinéma, Ed. de l’Etoîle, oct 2001, 2-86642311-9) Une interview de Yehuda LERNER, qui porte témoignage de sa propre vie mais surtout de la révolte de Sobibor dont[...]
  
robert-markowitz--the-wall-1982-usa-2h20Un film de fiction à valeur documentaire, tiré d'un roman de John Hersey. Il relate l'historique du ghetto de Varsovie, d'octobre 40 à mai 43 au travers d'un petit groupe de personnages dont la plupart[...]
  
dan-setton-et-ron-frank-eichmann-le-fugitif-nazi-1994La première partie de ce documentaire évoque le rôle central de EICHMANN quant à l'extermination des populations juives durant la guerre avec, à l'image, des documents d'archives. Une seconde partie[...]