Livre Langeois JawischowitzJawischowitz est un sous-camp d'Auschwitz où les prisonniers travaillent à l'extraction de charbon, matière première d'autant plus rpécieuse que l'on est en période de guerre. Comme l'indique le sous-titre du livre : "Jawischowitz 15 août 1942 - 18 janvier 1945", cette mine a fonctionné jusqu'à l'évacuation générale. 6.000 prisonniers environ y ont transité. Le 18 janvier 45, au dernier appel, ils étaient à peine 2.000, dont 700 Français (et 200 autres prisonniers avaient été transférés).
Christian Langeois nous propose ici une histoire de ce lieu qu'il reconstruit avec les archives disponibles, mais aussi et peut-être surtout par un patient croisement de tous les témoignages de survivants qu'il a pu retrouver (près de 50 !) Parmi eux, Henri Krasucki, FTP-MOI, dont l'auteur a précédemment rédigé la biographie (chez le même éditeur).
L'intérêt principal de cet ouvrage, à mon sens, est de s'interroger en particulier sur les aspects humains : relations entre prisonniers, entre prisonniers et mineurs civils polonais, entre prisonniers "ordinaires" et prisonniers de fonction. Il s'arrête de façon spécifique sur ce que l'on peut savoir et comprendre, au travers de ces témoignages, de la mise en actes au quotidien des engagements politiques antérieurs de ces prisonniers (solidarité, résistance,...) qui sont souvent, Juifs ou non, des communistes, des anciens des Brigades Internationales, des FTP. Que deviennent ces convictions, prises dans les situations extrèmes du vécu du camp ? Question qui n'est d'ailleurs pas sans évoquer les écrits et les propres interrogations de Jean Améry.

Éditions du Cherche midi, ISBN 2-7491-3449-9

Ressources

nadine-heftler-si-tu-ten-sors-auschwitz-1944-1945L'auteur, née en juillet 1928, a été déportée avec ses parents par le convoi 75 parti de Drancy le 30 mai 44, à la veille de ses 16 ans. Outre le fait qu'il a été écrit en 1946, l'intérêt spécifique de ce[...]
  
charlotte-delbo-aucun-de-nous-ne-reviendraLe premier des trois volets du témoignage de l'auteur qui fut déportée en 43 de Compiègne pour Auschwitz. Une narration comme une incantation pour évoquer le quotidien d'une femme dans le nulle part de ce[...]
  
filip-muller-trois-ans-dans-une-chambre-a-gaz-dauschwitzL’auteur, déporté à Auschwitz en mai 42, nous livre l’intégralité de ses souvenirs avec une volonté d’honnêteté évidente et scrupuleuse. Un document plus que précieux parce qu’il est aussi bien davantage[...]
  
stanley-kramer--judgment-at-nuremberg-jugement-a-nuremberg--1961-3h-2-oscarsDe remarquables acteurs au service d'une fiction (d'après un texte d'Abby Mann) fondée sur les procès de l'immédiat après-guerre. Ce film ne relate pas un procès ayant réellement eu lieu, mais pose les[...]
  
wolfgang-sofsky-lorganisation-de-la-terreurEssai paru en 1993 à Francfort. Un angle d'étude du fonctionnement des camps en tant que sociétés de la terreur et du pouvoir absolu, utilisant les outils de l'analyse sociologique et s'appuyant sur[...]
  
zalmen-gradowski-au-coeur-de-lenferIl s'agit de l'édition de ses manuscrits enterrés / retrouvés, classés en trois parties : Une Nuit de pleine lune / La Séparation / Le Transport tchèque. Il en existe deux éditions (dans les deux cas, il[...]
  
anne-lise-stern-le-savoir-deporteAnne-Lise Stern, née juive allemande, déportée à Birkenau en avril 44 (convoi 71), n° 78.765, deviendra psychanalyste française. Il s'agit du même convoi que 34 des 44 enfants d'Izieu, que Marceline[...]